Comment être vacataire de l'éducation nationale ?

Comment être vacataire de l'éducation nationale ?

Depuis longtemps, être enseignant n’est plus l’apanage exclusive des personnes ayant réussi à un concours. On peut, en tant que vacataire, rejoindre le rang de ces hommes qui accomplissent la lourde et noble tâche de former les apprenants. Aujourd’hui, l’éducation nationale souffre d’un manque cruel d’effectif, ce qui vous garantit une chance si vous désirez être enseignant. D’ailleurs, nous allons vous dire comment décrocher un poste de vacataire de l’éducation nationale.

Le vacataire : une bouée de secours pour l’éducation nationale

L’éducation nationale tangue. Dans le secteur, les postes à pourvoir se comptent par milliers. Chaque année, les mêmes difficultés resurgissent et ça ne finit pas. Il faut donc recruter des professeurs, en raison de plusieurs départs et des difficultés que l’Etat éprouve à en recruter de nouveaux. Cela veut dire que si vous désirez être vacataire de l’éducation nationale, vous avez beaucoup de chances d’y arriver.

En général, les vacataires sont recrutés à temps plein ou à temps partiel pour un contrat pouvant aller de quelques mois à une année scolaire, voire plus.

Sur le plan de la rémunération, c’est clair qu’ils sont moins bien payés que les titulaires. Leur salaire varie entre 1500 et 1700 euros en fonction de leurs diplômes. Certaines primes assez intéressantes peuvent s’ajouter après un certain temps.

Quelles sont les conditions à remplir pour être vacataire ?

Les conditions à remplir pour accéder à la fonction d’enseignant vacataire sont de trois ordres. On distingue les conditions d’aptitudes professionnelles, des conditions d’aptitudes physiques et enfin les conditions relatives à la moralité.

Commençons par les conditions d’aptitudes professionnelles. Pour être professeur contractuel dans un établissement d’enseignement du premier et du second degré, il faut avoir au minimum une licence. Dans certaines conditions, où l’Etat a du mal à recruter du personnel enseignant, la barre peut descendre du BAC +3 au BAC +2.  

De même, si vous êtes dans le domaine technique, vous pouvez devenir vacataire de l’éducation nationale avec un BTS, un BAC Pro, un BEP, un CAP, ou même avec la preuve que vous disposez d’une expérience professionnelle conséquente dans le domaine.

Comment soumettre sa candidature à un poste de vacataire ?

Pour chercher un poste de vacataire au second degré, vous pouvez taper SIATEN ou Acloé suivi du nom de l’académie de votre choix. Dès que vous sur la plateforme Acloé ou SIATEN (Système d’information des agents temporaires de l’Éducation nationale), vous allez y créer un profil. A ce profil, vous allez ajouter votre curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation.

Dès que votre candidature est envoyée, elle sera reçue par le rectorat qui charge un collège de personnes du processus de recrutement. Ces derniers se chargeront d’analyser votre profil et s’il est intéressant, ils vous feront appel quelques jours seulement après.

Si vous convoitez la fonction d’enseignant au premier degré, vous allez devoir contacter la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Education Nationale) située dans votre département de résidence habituelle.

Pour rechercher un emploi de vacataire de l’éducation nationale, vous pouvez vous rendre sur la Pole Emploi.